Lëscht vun alle Virschléi

RĂ©publique

Chapitre 3. J’estime que le principe monarchique, hérité du Moyen-Âge, est dépassé et n’est pas compatible avec la démocratie, même si le pouvoir du monarque est fortement limité. Je propose donc d’annuler tout le chapitre 3, de définir l’Etat comme une République, de préciser la durée de mandat et les fonctions d’un/e Président/e de la République, qui devraient être très limitées, purement symboliques et dépourvues de tout pouvoir réel.



Annex:


Zréck op d’Lëscht